Le printemps est là, l’envie de bouger aussi ! Mais quel sport pratiquer pour garder un dos en bonne santé ?  Voici quelques conseils  :

Tout d’abord une activité sportive doit être agréable à pratiquer, il n’y a rien de pire que de se forcer à aller à la salle de sport avec première motivation de rentabiliser son abonnement. Trouvez une activité qui vous fasse plaisir. Et pour ne pas se lasser il faut varier !

Choisissez une activité physique adaptée à votre âge, votre poids, votre passé sportif, votre condition physique du moment ! Il est  préférable que votre medecin vous  fasse un certificat médical d’aptitude à la pratique sportive.

Commencez (ou reprenez)  une activité sportive progressivement. Non le sport ne se fait pas dans la souffrance ! L’adage « j’ai mal c’est pour mon bien » est erroné. Si l’activité sportive vous fait mal il faut diminuer la cadence ou s’arrêter.

Le matériel doit être adapté :  il vaut mieux investir dans une bonne paire de basket régulièrement plutôt que d’abimer prématurément vos articulations, ligaments et tendons.

Si vous souffrez du dos et que vous pensez que le sport n’est plus fait pour vous, bonne nouvelle , la Haute Autorité de Santé déconseille l’immobilité lors d’épisodes de lombalgie. La règle est de garder une activité physique raisonnable pour entretenir la musculature maintenant la colonne. Il est donc essentiel de garder une activité physique régulièremême si vous souffrez du dos. Privilégiez alors les exercices de gainage, la marche et la natation.

Commencez toujours une activité physique par vous échauffez et finissez toujours par vous étirez.

Hydratez- vous pendant et après l’activité sportive.

Privilégiez les sports suivants :

  • La marche : facile, pratique, sans investissement particulier , elle est la première et la plus importante des activité physique à mettre en place. L’Organisation Mondiale de la Santé recommande de faire 10 000 pas par jour. Profitez des beaux jours pour marcher !
  • La natation : sans contrainte pour les articulations elle est le sport à privilégier. Les sports aquatiques ont l’avantage d’être ludiques et variés ! Attention les longueurs  répétées en faisant la brasse peuvent être douloureuses pour les cervicales. Encore une fois  il faut varier les nages, et les activités dans l’eau. Finissez par un moment de détente, l’eau à le pouvoir de relaxer le corps et de relâcher les tensions musculaires.
  • Le vélo : à la condition qu’il soit bien réglé à votre taille, le vélo est parfait. Attention aux nids de poules  qui pourrait déclencher des douleurs de dos. Pour le VTT il faut être d’avantage musclé pour amortir les sauts et les secousses.
  • Le yoga : souvent classé comme une activité sportive réservée aux personnes âgées, le yoga est un sport à part entière ! Il travaille l’équilibre, la souplesse et la détente musculaire et mentale. Le yoga amène à prendre conscience de son corps dans l’espace, et à travailler sur sa respiration.
  • Le pilates : il est de plus en plus réputé  ! Cette activité permet de se muscler intelligemment en insistant sur les muscles profonds intervenant dans l’équilibre et permet donc à long terme un bon maintient de la colonne vertébrale. En tenant compte de la respiration et du respect d’une bonne posture et du bon alignement de la colonne, les muscles faibles sont musclés et les muscles trop tendus sont décontractés. Les exercices et le matériel sont variés !

Ne vous interdisez rien mais soyez conscient des contraintes qu’une activité sportive peut demander à votre corps. Le tennis, par exemple, avec une surutilisation d’une épaule et des accoups, nécessite une gestuelle parfaite. Le golf demande des torsions de la colonne qui seront supportées si votre sangle abdominale est suffisamment gainée mais qui peuvent devenir douloureuses si le mouvement est mal pratiqué. Le dos dois être souple et musclé. Il ne faut pas négligé l’échauffement. Le volley-ball, le hand-ball, la basket-ball nécessites des sauts  qui, si ils sont mal réceptionnés, peuvent engendré des douleurs et des blessures.

Pour résumer, choisissez des activités sportives  ludiques et variez-les pour ne pas vous lassez. Adaptez l’activité physique à vos capacités et non l’inverse. Gardez une activité physique raisonnable et raisonnée tout au long de votre vie pour prévenir les douleurs. Un activité sportive faite avec plaisir devient un besoin.  Parole de chiropracteur !