Idée reçue #1 : Je ne peux pas consulter mon chiropracteur sans prescription médicale ?

Faux. La chiropraxie est une profession dite de première intention, il n’est donc pas obligatoire d’obtenir une prescription pour bénéficier de soins chiropratiques. Cependant, il est conseillé d’en parler à votre médecin généraliste et de garder un suivi régulier avec ce dernier.

Afin d’assurer un suivi régulier et un lien avec à l’ensemble de l’équipe médical qui vous prend en charge (médecin, kiné, podologue…), je leur propose systématiquement un compte rendu de la prise en charge chiropratique et de votre évolution.

Idée reçue #2 : La chiropraxie n’est pas remboursée !

Faux. Près de 500 mutuelles en France (sur 650) remboursent les soins chiropratiques après l’envoi de votre facture. Certaines proposent un nombre de consultation remboursé par an (entre 3 et 5), d’autre propose un forfait annuel (environs 200€). Si votre mutuelle ne rembourse pas encore la chiropraxie, n’hésitez pas à me demander un courrier à leur adresser afin de la sensibiliser sur une éventuelle prise en charge.

L’Association Française de Chiropraxie propose une liste non exhaustive des mutuelles remboursant les soins chiropratiques.

Bonne nouvelle pour la rentrée : la mutuelle des enseignants la MGEN rembourse enfin les soins chiropratiques !